Comment faire pour pouvoir travailler à Montréal ?

Vue sur Montréal depuis le Vieux-Port

Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

Je vous propose de découvrir les différentes possibilités offertes aux Français pour pouvoir travailler à Montréal (et cela reste valable pour tout le Québec).

Cet article s’adresse aux personnes disposant de la nationalité Française.

Il existe plusieurs possibilités pour venir travailler au Québec, tout dépend de vos compétences et diplômes, votre âge et la durée pendant laquelle vous souhaiteriez vous y installer. Pour plus d’informations et d’autres possibilités d’immigration, consultez le site d’Immigration Québec.

Le Permis Vacance Travail (PVT)

Tous les ans, de nombreux Français optent pour le moyen le plus facile et le plus économique pour travailler au Québec : le PVT (Permis Vacance Travail), qui est aussi disponible pour d’autres pays comme l’Australie. Mais contrairement à l’Australie, le PVT Canadien permet de travailler dans n’importe quel secteur d’activité, il est plus ouvert.

Il faut savoir que ce programme est ouvert une seule fois par an, au début de l’automne, et qu’un quota est mis en place qui s’épuise rapidement, il vaut donc mieux être dans les premiers à faire la demande. De plus, il faut avoir moins de 35 ans et le permis de travailler est valable deux ans.

Pour obtenir toutes les informations incontournables sur le PVT Canadien, consultez le site des PVTistes.

Consulter aussi : Julien, en PVT à Montréal, nous partage son début d’expérience

Le permis de travail (résidence temporaire)

Pour les travailleurs qualifiés (voir la liste des compétences recherchées au Québec), il vous est possible de faire une demande de résidence temporaire (permis de travail pour une durée de 1 à 4 ans).

Dans ce cas, il vous faudra au préalable avoir trouvé une entreprise prête à vous embaucher et à faire les démarches assez contraignantes car elle devra prouver que vous ne prenez pas l’emploi d’un Canadien.

La résidence permanente

Car il n’est pas forcement évident de trouver un emploi depuis la France, de nombreuses personnes choisissent de faire une demande d’immigration permanente qui offre les mêmes droits qu’un Canadien, hormis le droit de vote, et qui est valable 5 ans, renouvelable sous conditions (et mène à la demande de citoyenneté).

La demande de résidence permanente pour le Québec se faire en 2 temps : la demande du CSQ (Certificat de Sélection du Québec), puis la demande de résidence permanente au niveau fédéral (comptez environ 1 an et demi avant d’obtenir la résidence permanente).

Cependant, la demande de CSQ peut être réduite à moins d’un mois grâce au PEQ (Programme de l’Expérience Québécoise) qui demande cependant 1 an d’expérience professionnelle au Québec.

Il faut aussi prévoir un budget pour l’obtention de la résidence permanente qui vous coûtera entre 2000 et 2500$, vois plus (entre le CSQ, les frais divers, visite médicale…).

Pour plus d’information, consultez l’article dédié : La demande de résidence permanente.

Les points d’attention

Dans tous les cas, renseignez-vous bien avant de faire le grand pas :

  • prenez la température du marché du travail dans le secteur ou vous voulez travailler via des relations que vous avez sur place (au Québec, la majorités des offres ne sont pas diffusés officiellement, mais par du bouche à oreille ou réseautage, voir Le Réseau : outil primordial pour réussir à Montréal) ;
  • votre diplôme peut ne pas être reconnu au Québec et vous limitera dans le choix de postes que vous pourrez occuper ;
  • faite un ou deux voyage(s) de plusieurs semaines au Québec avant toute démarche si vous en avez l’occasion (en été et hiver par exemple), au moins pour vous rendre compte de la vie sur place.

Je vous invite aussi à consulter l’article sur les permis et visas pour le Canada sur le site des PVTistes qui résume très bien les différentes possibilités.

Autres articles pouvant vous intéresser

  • La demande de résidence permanenteLa demande de résidence permanente La résidence permanente offre les mêmes droits qu'un citoyen Canadien, hormis le droit de vote, donc elle permet de vivre et travailler au Canada. Elle est valable 5 ans, renouvelable sous conditions et mène à la demande de citoyenneté. La demande peut être faite depuis la France sans […]
  • Les indispensables à emporter avec soiLes indispensables à emporter avec soi Quand on s'expatrie, il faut faire des choix sur ce que l'on emmène ou pas. Dans tous les cas, certains documents sont indispensables pour vous simplifier la vie à votre arrivée. Apporter suffisamment d'argent et prévoir en cas de pépin est aussi quelque chose à ne pas négliger. Les […]
  • Julien, en PVT à Montréal, nous partage son début d’expérienceJulien, en PVT à Montréal, nous partage son début d’expérience Julien, comme 6750 autres Français entre 18 et 35 ans, a décroché un PVT (Permis Vacances Travail) pour pouvoir travailler (ou passer de longues vacances !) au Canada en 2013. Il faut dire que pour cette année, la demande fut très forte pour le PVT Canadien puisque les quotas ont été […]
  • Payer ses impôts en FrancePayer ses impôts en France Partir de la France ne veut pas dire que vous serez exonéré d'impôts en France pour l'année précédent votre départ ou celle en cours. Une fois installé à Montréal et en possession d'une adresse fixe, vous devez contacter le centre des impôts de votre ancien domicile par mail (voir les […]
  • La recherche d’un appartement et les prixLa recherche d’un appartement et les prix Contrairement à certaines grandes villes Françaises où la recherche d'un logement peut très vite devenir une galère : offre plus faible que la demande, demande d'une caution et d'un dépôt de garantie souvent important, salaire au moins 3 fois le loyer, ... au Québec tout est plus […]
Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

A propos Yohann

Expatrié à Montréal depuis juin 2012, je partage mon expérience et mes conseils avec celles et ceux qui vivent ou qui envisagent de vivre et travailler, temporairement ou de façon permanente, à Montréal et, plus généralement, au Québec, province francophone du Canada.