La nécessité d’assurer son logement


Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

Le témoignage de Vincent

Montréal et ses charmes, les gens gentils, le froid mais aussi le ciel bleu. Là-bas, la fumée noire a envahi le ciel bleu, les flammes sont de plus en plus hautes, un craquement sourd et voilà que l’immeuble s’écroule, sous nos yeux.

Si Montréal est une ville très agréable à vivre, je me permets de prendre aussi le parti de vous prévenir contre certains risques dont, à mon avis, on ne parle pas assez. Comme vous l’avez peut-être compris en lisant ces premières lignes, mon appartement a brûlé dans un incendie l’année dernière. Or mes colocataires et moi n’avions pas pris la peine de contracter une assurance pour notre logement. Grossière erreur et addition plus que salée.

Rapidement, les choses se sont avérées très compliquées. Nous devions des sommes d’argent astronomiques et, pauvres étudiants que nous étions, nous n’avions  absolument aucune idée de comment nous y prendre pour les rembourser.

Le jeu n’en vaut absolument pas la chandelle. Après un lourd emprunt à la banque ainsi que d’innombrables difficultés administratives, nous avons peu à peu réussi à mettre cette histoire derrière nous. Seul point positif dans cette affaire, notre propriétaire s’est montré assez arrangeant mais tout le monde n’a pas cette chance.

Recommandations concernant l’assurance habitation

Il y a eu plus de 1380 incendies à Montréal en 2012. Ne faites pas comme nous et prenez une demi-heure de votre temps pour contracter une assurance logement qui vous couvrira contre le feu mais aussi les dégâts des eaux et le vol.

Halte aux idées reçues ! Non les propriétaires ne sont pas responsables en cas d’incendie, vol ou dégâts des eaux et oui, la majorité des compagnies d’assurances proposent des assurances habitation pour les colocataires.

Ensuite, cela demande, bien sur, un peu d’organisation : il vous faudra définir la valeur des biens de chacun et la personne qui sera chargée de régler les primes d’assurance. Comparez les types de contrats qui existent, parlez en autour de vous afin de trouver l’assurance qui vous convient le mieux.

Enfin, il vous suffira de téléphoner et de contracter une assurance pour votre logement. De plus, la colocation permet des frais d’assurance très abordables puisqu’ils sont généralement divisés entre les différents habitants de l’appartement.

Bref, plus d’hésitations, que l’on soit jeunes ou moins jeunes, étudiants, en colocation, les trois à la fois, assurons nous afin d’être rassurés. L’imprudence comme l’insouciance allument de grands feux alors faites rimer s’installer avec s’assurer !

Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

A propos de Yohann

Expatrié à Montréal depuis juin 2012, je partage mon expérience et mes conseils avec celles et ceux qui vivent ou qui envisagent de vivre et travailler, temporairement ou de façon permanente, à Montréal et, plus généralement, au Québec, province francophone du Canada.