Se retrouver dans la jungle des marques Québecoises


Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

Quand on s’expatrie à l’étranger, il y a toujours de nombreux défis à relever et savoir où aller pour faire ses courses ou s’équiper en est un. Cet article devrait vous aider à vous y retrouver, surtout que la plupart des marques Françaises ne sont pas présentes au Québec. Tour d’horizon…

Courses au quotidien

À Montréal, il est en général facile de s’approvisionner proche de chez soi sans avoir un véhicule grâce aux dépanneurs qui sont présents un peu partout. Ils ne seront d’aucune utilité pour votre voiture puisqu’il s’agit en fait de petites épicerie dans lesquelles on retrouve la plupart des articles de première nécessité.

Cependant, les dépanneurs sont souvent bien plus cher que les supermarchés. Ces derniers sont plutôt bien répandus sur la ville et même en centre-ville. Ainsi, les magasins Métro et L’Intermarché sont comparables à nos Monoprix, IGA et Maxi à Auchan, Provigo et Loblaws à Casino.

Les pharmacies locales telles que Pharmaprix, Uniprix, Familiprix ou encore Jean Coutu vendent des médicaments mais aussi des produits de beauté, de toilette et même quelques produits alimentaire. Souvent, ils y a même un guichet de poste, pratique pour retirer ses colis ou envoyer une lettre en soirée ou le dimanche.

Pour l’alcool fort et les bons vins, on peut retrouver le plus grand choix dans les SAQ (gérées par l’état). Les supermarchés et dépanneurs vendent aussi du vin (avec un choix beaucoup plus limité) et des bières.

Équipements

Pour équiper son appartement ou acheter les matériaux et matériels de bricolage, Home Dépot et Rona sont les équivalents de nos Bricorama.

Plus spécialisés dans les équipements sportifs et de la maison, Canadian Tire est une référence. Simons, Brick et Target sont d’autres enseignes pour la maison avec Ikéa.

Pour l’équipement électronique et ménager, Best Buy sont comparables à la FNAC ou Boulanger. La Source propose aussi de l’électronique (téléphone, hi-fi, …).

Habillement

Pour retrouver les grandes marques comme aux Galleries Lafayette ou Printemps, direction La Baie. Simons et Winners proposent aussi un vaste choix à prix plus raisonnable.

Pour les chaussures, on peut citer Browns, Yellow Shoes, Spring et Aldo. Spécialisés dans le sport, on retrouve aux côtes de Foot Locker des enseignes comme Le Coureur. Pour les boutiques dédiés aux sports de plein-air comparables à Décathlon (mais en beaucoup plus cher), il y a MEC, La Cordée et Atmosphère.

Pour retrouver la liste des grands magasins au Québec et consulter leurs circulaires pour découvrir les produits qu’ils proposent, vous pouvez consulter le site circulaires.com pour la ville de Montréal.

Téléchargez mon livre « Réussir son expatriation à Montréal » au format PDF qui rassemble l’information essentielle pour réussir votre expatriation, de la préparation à l’installation. En savoir plus.

A propos de Yohann

Expatrié à Montréal depuis juin 2012, je partage mon expérience et mes conseils avec celles et ceux qui vivent ou qui envisagent de vivre et travailler, temporairement ou de façon permanente, à Montréal et, plus généralement, au Québec, province francophone du Canada.